Toulouse Touch : site officiel du club de rugby de  - clubeo

2012 dans le rétro (Episode 5)

22 mars 2013 - 00:00

Cinquième et dernier épisode de notre série de la semaine...

... avec le Tournoi du Cassoulet 2012 !

Ce samedi 27 octobre 2012, par une météo digne du nord de l’Ecosse un 23 janvier (du moins pendant la matinée…), la Ville rose accueillait son cinquième Tournoi du Cassoulet.

Un tournoi en modèle réduit, puisque 8 équipes seulement étaient engagées pour cette édition, mais l’absence de quelques formations qui n’avaient pu se libérer a été compensée par une excellente ambiance générale.

Même la météo a fini par se mettre au diapason, dans la mesure où les derniers matches ses sont joués sous le soleil. Seule la trop faible remontée des températures fut alors à déplorer.


Ce tournoi étant classé "open", les équipes comptant au moins une fille dans leurs rangs bénéficiaient automatiquement d'un point de bonus au classement pour chaque match où elles devaient défier une formation composée exclusivement de mâles dominants...

Ce sont les Belettes de Nantes qui ont remporté cette cinquième édition, sans grande discussion possible, puisque invaincues en sept matches. En effet, seule l’Equipe Mixte toulousaine a été en mesure d’accrocher un match nul. La vitesse d’exécution en attaque et la rigueur défensive des nantais ont forcé tous leurs autres adversaires à baisser pavillon.

 

Toulouse place ses deux équipes.

Pourtant, la suprématie des Belettes fut contestée jusqu’au bout par les toulousaines et toulousains. En pleine reconstruction – tout comme l’Equipe Hommes – après la véritable saignée de cadres subie cet été, la formation aux maillots sans manches était encore en course pour la victoire finale, après avoir fait plier tous ses autres adversaires. Une victoire bonifiée contre l’Equipe Hommes lui aurait permis de ravir aux nantais la portion de cassoulet qui servit de trophée lors de la soirée d’après-tournoi.

Mais c’était compter sans l’orgueil blessé des mâles dominés qui, après avoir alterné le bon et le nettement moins bon – notamment la défaite contre les Belettes et le surprenant match nul contre Cugnaux 1 – lors des six premières rencontres, étaient bien décidés à jouer le jeu jusqu’au bout. Ils livrèrent leur prestation la plus aboutie contre une équipe pourtant sensiblement supérieure sur le papier. Leur victoire 3 – 1 ne souffrit d’aucune contestation, laissant derrière elle quelques regrets, mais aussi une bonne dose d’espoirs, comme en témoigne la troisième place au classement final.

Au coude à coude avec Grenoble pour la quatrième place, les languedociens de Prades finirent par avoir le dernier mot, profitant notamment de l’effondrement des grenoblois lors des trois derniers matches. Les deux équipes terminèrent à égalité de points, mais non seulement Prades avait remporté la confrontation directe entre les deux formations, mais de plus, le goal-average général des sudistes était supérieur. Grenoble dut donc se contenter du cinquième strapontin.

 

Cugnaux 1 frôle l’exploit.

Vainqueurs des deux équipes envoyées par Sau’Touch Cugnaux, les Arrows de Nantes bouclent leur parcours à la sixième place. Vaillantes et vaillants sur le terrain, les autres représentants de la Loire-Atlantique mirent ensuite tout le monde à l’amende lors de la soirée grâce à des déguisements particulièrement bien sentis.

Les deux équipes de Cugnaux ferment la marche. Pourtant, les Hommes de la Saudrune passèrent tout près d’un exploit retentissant face à leurs homologues toulousains. Profitant de l’attitude étrangement apathique – sans doute due la digestion… - de leurs adversaires, ils jouèrent crânement leur chance et transpercèrent par trois fois la défense des rouge et noirs. Mais les toulousains évitèrent de justesse la défaite en se réveillant lors des cinq dernières minutes, et égalisèrent en profitant d’une perte de balle des joueurs de Cugnaux dans leur camp.

L’équipe mixte de Sau’Touch, pour sa part, écope malheureusement pour elle de la cuillère de bois, s’étant inclinée contre tous ses adversaires. Néanmoins, elle eut le mérite de ne jamais fermer le jeu et de se défendre jusqu’au bout avec beaucoup d’abnégation.

 

Remerciements.

Le club de Toulouse Touch tient à remercier tous les joueurs et joueuses ayant fait de ce cinquième tournoi du Cassoulet un très agréable moment. Nous remercions également toutes les personnes qui se sont impliquées lors de la préparation et du déroulement du tournoi, sans lesquelles rien de tout cela n’aurait été possible.

 

Au plaisir de vous revoir très bientôt dans la Ville Rose !

 

En attendant, vous pouvez retrouver les résultats et le classement du tournoi en cliquant ici.

Commentaires

Tony Ste - romane est devenu membre 9 jours
Laurent Narejos est devenu membre 10 mois
Alexandre Escrieut est devenu membre 1 an
Adhésion Toulouse Touch 2017 1 an
Adhésions 2017-2018 1 an
Pascal Dunaut est devenu membre 1 an
Manon Le Blond est devenu membre plus de 2 ans
Cassoulet 2016 : encore un succès ! plus de 2 ans
2-7
Toulouse 1 / Big Bang plus de 2 ans
Toulouse 1 / Big Bang et 5 autres : résumés des matchs plus de 2 ans
Toulouse 1 / Big Bang et 4 plus de 2 ans
6-4
Toulouse 1 / SMH Blues plus de 2 ans
0-3
Toulouse 1 / Big Bang Europe plus de 2 ans
2-2
Toulouse 1 / Grenoble plus de 2 ans
6-1
Toulouse 1 / Barcelone plus de 2 ans