Toulouse Touch : site officiel du club de rugby de  - clubeo

Un week-end Catalan

1 avril 2014 - 23:17

Quand Toulouse Touch avait décidé de participer au tournoi de Barcelone, c'était pour se tester et trouver quelques rayons de soleil...

Malgré un sommeil quelque peu dérangé par les aléas d'une auberge fréquentée, les 12 joueurs sont prêts pour leur premier match...


10h25 donc, premier match contre Barcelone 2. Les bourrasques n'ont pas empêché les Toulousains d'installer leur touch et permettre à bon nombre d'entre eux de passer la ligne. 10-0 sur deux mi-temps de 9 minutes. Cette fois-ci, le premier match du tournoi est presque trop simple.

 
Second match contre Sitges. 9-1 pour les rouge et noirs... La facilité n'est pas une bonne chose pour l'équipe, Toulouse ne sert plus du touch mais joue sur le défi physique.


La troisième rencontre est laborieuse, les belges ne sont pas agressifs... mais les toulousains non plus ! Sur une belle passe à l'aile, Cécile marque un bel essai qui libère l'équipe. 1-0. Le niveau vient de monter.

Pour le dernier match de poule, c'est l'équipe de Lausanne qui prend position sur un terrain légèrement clairsemé d'herbes et bien plus exposé au vent que le terrain précédent. Sur le papier, il s'agit de la meilleure équipe de la poule, animée par deux middle qui jouent en équipe nationale.
Toulouse mène au score à l'issue de la première période. La seconde mi-temps est différente... les suisses augmentant leur niveau de jeu, les rouges et noirs balbutient alors leur touch. 4-3 pour les suisses à l'issue de la rencontre.


Toulouse sort de la poule second et joue quand même la Cup.

Un sandwich vite avalé et l'équipe est prête à en découdre pour son premier match éliminatoire. La durée des rencontres passe à deux fois 15 minutes. En face, Strasbourg... une équipe plus expérimentée (de papas et de mamans) dame le pion aux rouge et noirs. Péché d'orgueil, les toulousains ne livrent rien et repartent avec le score qu'ils méritent.
Le moral est au plus bas à ce moment de la journée car Toulouse n'a plus rien à gagner.


Une petite remise en question fut nécessaire et c'est Bruxelles (équipe déjà battue en poule) que Toulouse retrouve pour son prochain match. A l'issue de son premier drop off, Toulouse l'emporte, décrochant la possibilité de jouer un match de classement (5e ou 6e place !).

 
S'en suit 1h30 d'attente... Les organismes se refroidissent, les muscles se tétanisent, les joueurs sont amoindris par une longue journée ponctuée d'efforts physiques. Il faut jouer ce match, l'équipe le doit et se motive.
Toulouse rencontre Touch Azur plus pour l'honneur que pour le classement. Le match est palpitant et finit au drop off. Toulouse s'incline... mais avec un grand sourire !

Les Catalans reçoivent les joueurs au restaurant La Leida. Un bon buffet, quelques cañas et une bonne ambiance ont fait de ce moment une soirée d'exception.

 

Nico A.

Commentaires