Toulouse Touch : site officiel du club de rugby de  - clubeo

Une bonne dégustation

18 novembre 2013 - 21:52

Un franc succès pour le sixième Tournoi du Cassoulet...

Malgré une météo digne du plus bel été possible en... Finlande (!), les dix équipes engagées lors de Notre Légendaire Tournoi ont répondu présent et pris plaisir à se rencontrer. Parmi elles, trois formations qui attestaient de leur première participation : les girondins de Saint-Aubin de Médoc, les auvergnats (et auvergnates) de Beaumont, et les Barbarians du Bérange, venus tout droit de l'Hérault.

Les équipes étaient réparties en deux poules de cinq : une poule Hommes, et une poule Mixtes, au sein de laquelle Cugnaux et La Rochelle, qui n'avaient pu aligner suffisamment de filles, durent débuter leurs matches avec des points de retard.

Une fois cette phase terminée, les équipes Hommes et Mixtes se sont rencontrées en fonction de leur classement, histoire de clore la journée en beauté... même si ce fut sous la pluie !

Le tournoi était aussi agrémenté de la présence de deux arbitres officiels, en l'occurence Marc et Sébastien, respectivement directeur national des arbitres et président de la fédération. De quoi raffiner ce cassoulet cuvée 2013...

La phase de poules.

Côté Hommes, Ger sortit vainqueur de ce premier round, après avoir dominé tous ses adversaires, sauf... les Toulousains ! En effet, ces derniers, qui alignaient une équipe largement remaniée, tinrent en échec les Béarnais, malgré une première mi-temps mal négociée. Auparavant, ils avaient largement dominé Saint-Aubin, avant de réussir un deuxième carton contre les Barbarians.

Mais au final, un match nul arraché par les Toulonnais à la dernière minute les privait de la première place. Pire encore, les varois leur soufflèrent la deuxième au bénéfice des points de bonus. Quant à la quatrième place, elle fut obtenue par les Barbarians, au bénéfice de leur victoire sur des girondins novices dans notre discipline.

Chez les Mixtes, Grenoble remporta le dernier match de poule - sorte de finale avant la lettre - contre les Toulousains, mais d'extrême justesse. Les deux formations avaient remporté leurs trois précédentes rencontres et avaient pris le temps de monter en puissance.

Ainsi, Toulouse remporta péniblement son premier match contre Beaumont, avant de réaliser un score bien plus probant contre La Rochelle, puis de faire céder Cugnaux. Des cugnalais également battus par les toucheurs de l'Atlantique pour la troisième place, mais ensuite nettement vainqueurs de Beaumont, ce qui leur permit de prendre la quatrième place devant les auvergnats.

Les matches de classement.

Pour la neuvième place, Beaumont parvint enfin à remporter une rencontre, face à Saint-Aubin, mais cela se joua à peu de choses. Dans le même temps, nos amis de Sau'Touch l'emportèrent de justesse contre les Barbarians, ce qui les hissa à la septième place, leur permettant de réaliser leur meilleure performance depuis qu'ils participent au tournoi.

Quant aux Hommes Toulousains, ils retrouvèrent le jeu agréable et efficace qu'ils avaient pratiqué dans la matinée, pour infliger à La Rochelle une sévère défaite et s'octroyer ainsi la cinquième place.

Ils virent ensuite les Mixtes les venger du mauvais tour que leur avaient joué les Toulonnais, qui encaissèrent six essais sans en rendre un seul lors du match pour la troisième place.

Enfin, la victoire finale dans cette sixième édition de notre Tournoi revint à Grenoble, qui, après un match très disputé, vint à bout des gérois, lesquels signèrent néanmoins un retour fracassant après plus d'un an d'absence.

La troisième mi-temps.

Après l'effort, le réconfort... en assistant d'abord à la victoire de l'équipe de France de rugby à XV contre les Tonga, puis en consommant un cassoulet toujours aussi délicieux et raffiné. Mais le meilleur était à venir...

En effet, à l'initiative de Julie, un titre spécial fut décerné : le Manchon de Canard. Pour le remporter, il fallait décrire une action totalement ratée et risible, le tout à la manière d'un sketche.

Et malgré une concurrence féroce, le titre revint à un joueur de Ger, en l'occurence Laurent, qui après avoir remonté tout le terrain, plongea et ricocha pour marquer son essai... mais sans jamais atteindre la ligne d'en-but ! Et son talent d'orateur mélangé à une bonne dose d'autodérision lui valurent le plus gros score à l'applaudimètre et un trophée : une boîte de manchons de canard...

Remerciements.

Le club tient à remercier sincèrement toutes les équipes, tous les arbitres et tous les membres de l'association qui ont participé au tournoi et à sa préparation, pour leur enthousiasme et pour leur implication.

Et en attendant notre prochain tournoi, vous pouvez retrouver tous les résultats de ce sixième épisode du Cassoulet en cliquant sur ce lien.

A bon entendeur, salut !

Le webmaster, au nom de tout le staff de Toulouse Touch.

Commentaires